Imprimer (nouvelle fenêtre)

Actus

Sortie des études de l'observatoire de l'eau 2017

  • Retour
  • 07-09-2018
  • OBSERVATOIRE DE L'EAU
  • Par Cécile GIGOU <cecile.gigou@cg77.fr>

Retrouvez en téléchargement toutes les nouvelles études thématiques de l'Observatoire de l'eau 2017

Comme chaque année depuis le lancement du premier Plan Départemental de l'Eau, le Département publie les nouvelles études de l'Observatoire de l'eau. La production 2017 comprend 6 études au total, dont une traitant des impacts de l'assainissement non collectif sur les cours d'eau.


Les publications de l'Observatoire sont disponibles sous format de plaquettes !

Les cinq études annuelles réactualisées

Depuis l’année 2009, l’Observatoire de l’eau comprend cinq études, qui sont actualisées tous les ans sur la base des données les plus récentes. Elles sont réalisées par les services du SEPoMA et du SATESE du Département.

Ainsi l'historique disponible permet aujourd'hui d'observer des évolutions et les tendances dans les domaines suivants :

  • Le prix de l’eau
  • Le fonctionnement des systèmes d’assainissement collectif
  • La performance des réseaux d’eau potable
  • L'engagement des communes dans la réduction de l'utilisation des pesticides
  • La qualité des cours d'eau

Une nouvelle étude ponctuelle

Cette année, une nouvelle étude ponctuelle vient compléter la production de l’Observatoire de l’eau 2017, qui recense les impacts de l'assainissement non collectif sur la qualité des cours d'eau


Concernant l’assainissement non collectif (ANC), l’évolution des textes règlementaires et l’expérience issue des deux premiers Plans départementaux de l’eau (PDE) ont montré l’intérêt de prioriser les opérations de réhabilitation sur les secteurs à enjeux environnementaux avec un risque sanitaire potentiel.

Pour cela, dans le cadre du 3ème Plan Départemental de l'Eau (PDE 3), il est prévu une priorisation des rejets, directs et indirects, des collectivités en assainissement non collectif (via des réseaux pluviaux structurants) dans les masses d’eau superficielles du territoire. Cette démarche permettra d’identifier les secteurs à enjeux sanitaires et environnementaux et ainsi de pouvoir orienter les opérations de réhabilitation et les financements à l’échelle départementale dans ces zones sensibles.

Le SATESE a ainsi mené ce projet courant 2017 en associant la Direction Départementale des Territoires (DDT) et l’Agence de l’eau Seine-Normandie (AESN). Dans un souci de priorisation, seules les communes ayant une part de population en ANC supérieure ou égale à 40% ont été étudiées soit 146 communes.

Retrouvez dans cette plaquette les résultats de cette étude.

. . . .
. . . .