Imprimer (nouvelle fenêtre)

Les routes se mettent au vert

Bertrand Duchez

Propos recueillis auprès de Bertrand Duchez, Direction de l’exploitation et de l’aménagement des routes. Décembre 2009.

Dans quel cadre s’inscrivent ces évaluations de techniques alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires ?

La Direction principale des routes n’utilise plus de produits phytosanitaires depuis le début de l’année 2009 pour l’entretien des espaces routiers. Il est donc indispensable de procéder à l’évaluation des techniques alternatives au chimique, c’est-à-dire leur efficacité, leur coût et leur rendement avant de généraliser leur emploi. Il convient aussi de dresser un bilan environnemental de ces techniques car il n’en existe pas de neutres. Toutes ces techniques, les désherbeurs thermiques comme les autres ont, par exemple, un impact en termes d’émission de carbone. Pour faire un choix durable, il faut en tenir compte.

Quelles sont les principales techniques à expérimenter ?

paillage broyat d'élagage.JPG

Paillage par broyat d’élagage

Les solutions alternatives en cours d’expérimentation sont :

  • Le désherbage thermique de différents types (mousse, flamme, etc.) ;
  • Le brossage mécanisé des surfaces minérales ;
  • Concernant les méthodes préventives, la couverture des surfaces naturelles avec des matériaux recyclés, des végétaux ou du bois broyé.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans cette démarche d’expérimentation ?

Il est difficile de mobiliser tous les acteurs et notamment les entreprises sans lesquelles les expérimentations sont parfois impossibles. Un manque de motivation de leur part affecte inévitablement l’efficacité et la durée des expérimentations.