fermer
Imprimer

Actus

Sortie des études de l'Observatoire de l'eau 2016

Retrouvez en téléchargement toutes les nouvelles études thématiques de l'Observatoire de l'eau 2016

Comme chaque année depuis le lancement du premier Plan Départemental de l'Eau, le Département publie en juillet les nouvelles études de l'Observatoire de l'eau. La production 2016 comprend 6 études au total, dont une traitant de nouvelles thématiques liées au enjeux énergétiques de l'eau potable et de l'assainissement en Seine-et-Marne


Cette année, les publications de l'Observatoire évoluent et sont maintenant disponibles sous format de plaquettes !

Les quatre études annuelles réactualisées

Depuis l’année 2009, l’Observatoire de l’eau comprend cinq études, qui sont actualisées tous les ans sur la base des données les plus récentes. Elles sont réalisées par les trois services de la Sous-Direction de l'Eau du Département. Cette année, l'étude sur la qualité des cours d'eau est reportée à 2017.

Ainsi l'historique disponible permet aujourd'hui d'observer des évolutions et les tendances dans les domaines suivants :

  • Le prix de l’eau
  • Le fonctionnement des systèmes d’assainissement collectif
  • La performance des réseaux d’eau potable
  • L'engagement des communes dans la réduction de l'utilisation des pesticides

Une étude de suivi : le bilan sur les boues résiduaires urbaines

Cette étude fait suite à l'étude de 2012 et dresse un bilan de la situation en 2015 des filières de traitement et d’élimination des boues sur le département de Seine-et-Marne. Elle traite des caractéristiques de la production des boues en Seine-et-Marne, de leur valorisation agricole sur le département (importations, exportations, qualité des filières de recyclage agronomique) et de leur bilan qualitatif (teneurs en micropolluants, flux en éléments traces métalliques et micropolluants organiques apportés sur les parcelles, recensement des pollutions). 

Une nouvelle étude ponctuelle

Cette année, une nouvelle étude ponctuelle vient compléter la production de l’Observatoire de l’eau 2016, sur la thématique des enjeux énergétiques de l'eau potable et de l'assainissement.


Depuis sa production jusqu’au traitement des eaux usées, en passant par sa collecte ou sa distribution, l’eau nécessite des ouvrages qui fonctionnent généralement 24h/24 - 7j/7.

En conséquence, l’énergie consommée par les services d’eau et d’assainissement constitue l’un des premiers postes de consommation électrique pour les collectivités. Du fait de la loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte (TECV) du 17 août 2015, les EPCI vont être amenés à développer une stratégie d’optimisation énergétique basée sur :

  • la sobriété, c’est-à-dire supprimer les gaspillages et les surconsommations ;
  • l’efficacité, c’est-à-dire faire la même chose (ou plus) avec moins d’énergie ;
  •  le recours aux énergies renouvelables et de récupération.

Cette étude, réalisée par le SEPAP et le SATESE de la Direction de l'Eau, de l'Environnement et de l'Agriculture du Département, s’est intéressée aux différents coûts énergétiques liées aux infrastructures d’assainissement et d’eau potable, afin de déterminer les différents postes de dépenses et de faire émerger des leviers d’amélioration pour optimiser au mieux les consommations énergétiques des systèmes d’assainissement et des systèmes de traitement et de distribution d’eau potable.

Diminuer la taille des caractèresDiminuer

Augmenter la taille des caractèresAugmenter