Fête de la Nature 2020 et chantier du crapauduc de la plaine de Sorques

Venez découvrir, à quelques pas de chez vous, les trésors d’un patrimoine naturel insoupçonné ! La fête de la nature propose du 7 au 11 octobre de nombreuses animations au grand public. C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir la nature près de chez vous, notamment les zones humides de Seine-et-Marne et la richesse de leur faune et de leur flore.

Fête de la Nature 2020 et chantier du crapauduc de la plaine de Sorques

La fête de la nature est un moment convivial, durant lequel des animations sont gratuites pour découvrir ou redécouvrir la nature près de chez vous.

La thématique nationale de cette année est « prenons-en de la graine ». Elle met en avant les résultats des initiatives locales de citoyens, d’associations, de communes, d’établissements scolaires, d’entreprises, d’institutions en matière de préservation et de valorisation de la biodiversité.

En Seine-et-Marne, comme partout ailleurs en France, du 7 au 11 octobre 2020, des animations et expériences variées en contact avec la nature (balades, randonnées, séances d'observation, programmes de sciences participatives, inventaires naturalistes...) seront proposées par les associations partenaires du Département. L’association Seine-et-Marne Environnement notamment propose un panel d’activités à retrouver en les contactant au 01 64 31 11 18 ou à contact@seme-id77.fr.

Zoom sur les espaces naturels sensibles départementaux

Le Département de Seine-et-Marne contribue à semer « sa graine » de nature.

Depuis presque 30 ans, le Département mène une politique de préservation du patrimoine naturel au travers de ses espaces naturels sensibles. Ces sites sont des milieux d’intérêt écologique, entretenus par le Département afin d’y conserver la biodiversité la plus riche possible. Certains d’entre eux sont ouverts gratuitement au public, et sont ainsi de formidables lieux de découverte de la faune et de la flore.

Un de ces sites naturels départementaux est la plaine de Sorques. Il s’agit d’une zone humide, située sur la commune de Moret-Loing-et-Orvanne et bordant le cours d’eau le Loing.

Ce site a été acquis par le Département il y a une trentaine d’année. C’était alors une carrière avec des terrains nus… Le Département y a pratiqué une gestion adaptée pour chaque milieu dans le but de favoriser une grande diversité d’espèces animales et végétales.

Actuellement, le site présente des étangs, des prairies humides, des boisements de chênes et des friches. Ces différents milieux hébergent une très grande variété d’oiseaux, été comme hiver, de libellules, de grenouilles et d’autres amphibiens, d’insectes et de nombreuses espèces de plantes dont certaines sont protégées.

Deux boucles de promenade de 1km ou de 5 km sont proposées au public et sont jalonnées de deux observatoires permettant d’apercevoir discrètement la faune locale. Des animations permettant de mieux découvrir le site sont régulièrement organisées par Seine-et-Marne environnement.

Zoom sur le chantier du crapauduc de la plaine de Sorques

Il s’agit d’un chantier participatif de grande ampleur pour protéger les amphibiens au sud de la forêt de Fontainebleau.

Les élus du Conseil départemental de Seine-et-Marne ont souhaité que soit prolongé le crapauduc existant, qui relie la forêt de Fontainebleau et les zones humides de l’ ENS de la Plaine de Sorques.

A cet effet, des canalisations ont été aménagées sous la route en août et septembre 2020. Cet aménagement a été complété par des murets en bois permettant de guider les amphibiens vers les tunnels, et d’éviter qu’ils traversent sur la route. Ces murets ont été construits le 1er octobre 2020 lors d’un chantier participatif, qui a réuni près de 250 participants (du grand public, du personnel des Départements de Seine-et-Marne et de l’Essonne, des collectivités ayant compétence dans le domaine de l’environnement, des associations, des fondations…).

Cet aménagement permet de sécuriser la migration annuelle de 10 000 à 15 000 amphibiens (crapauds, grenouilles, tritons) chaque année, en évitant qu’ils se fassent écraser sur la route.

Crédit photo : Département de Seine-et-Marne - Chantier du crapauduc de la plaine de Sorques

Crédit photo : Département de Seine-et-Marne - Chantier du crapauduc de la plaine de Sorques

Crédit photo : Département de Seine-et-Marne - Chantier du crapauduc de la plaine de Sorques