Montgé-en-Goële : aménager un cimetière au zéro phyto, un projet dans la durée

A Montgé-en-Goële, un des premiers enjeux pour le « zéro phyto » a été l’aménagement du cimetière. Une approche progressive sur plusieurs années a été réalisée, avec l’accompagnement technique et financier du Département.

Retour d’expérience zéro phyto de Montgé-en-Goële

Contexte

La commune de Montgé-en-Goële (729 habitants, 1156 ha) est accompagnée dans une démarche de réduction d’utilisation des produits phytosanitaires depuis 2010. Elle n’utilise plus aucun produit phytosanitaire sur ses espaces depuis 2013. L’entretien de l’ensemble des espaces communaux est assuré par deux agents communaux.

Le cimetière est enherbé naturellement depuis 2013. Cette situation a permis un entretien sans produit phytosanitaire.

Elle a obtenu le Trophée ZÉRO PHYT’Eau en 2016, puis le label national Terre Saine en 2017.

La commune a fait l’acquisition d’une balayeuse brosseuse avec l’aide du Département en 2018, puis d’un kit de brossage en 2019, pour l’entretien des rues et caniveaux.

Crédit photo : Stéphanie Hamon/CD77/SEPoMA - M. Pascal Hiraux, maire, M. Gérard Dubois, 1er adjoint au maire, M. Aubry, conseiller municipal, et M. Géral, adjoint au maire en charge de l’environnement, au cimetière de Montgé-en-Goële, 2020

L’entretien du cimetière, un enjeu pour le « zéro phyto »

Malgré l’enherbement du cimetière, des difficultés d’entretien persistaient. L’entretien du site, réalisé à la tondeuse et à la débroussailleuse, était très consommateur de temps. De nombreux espaces étaient difficilement accessibles, en particulier les espaces entre les tombes. La couverture végétale sur les allées était clairsemée par endroits.

Par ailleurs, la population n’acceptait pas toujours bien la présence de végétation.

C’est pourquoi un état des lieux a été réalisé avec les services du Département en mai 2018.

Crédit photo : Stéphanie Hamon/CD77/SEPoMA - Vue du cimetière de Montgé-en-Goële en 2016

2018 : état des lieux du cimetière

Une première rencontre avec les services du Département a eu lieu en 2018 et a débouché sur un certain nombre de préconisations.

Il s’agit de mettre en place des aménagements de façon progressive :

  • Nivellement des allées principales pour améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Ceci permet aussi de faciliter la tonte ;
  • Engazonnement des allées avec un gazon à pousse lente pour réduire la fréquence des tontes ;

Pose de tapis de Sedum entre les tombes, dans un premier temps sur des zones test. Puis, en fonction des résultats, la commune pourra étendre progressivement la végétalisation des entre-tombes au reste du cimetière.

Crédit photo : Stéphanie HAMON/CD77/SEPoMA - Plan du cimetière et préconisations

Crédit photo : Stéphanie Hamon/CD77/SEPoMA

2018-2019, premières phases de travaux : nivellement et enherbement des allées principales, premiers tests de végétalisation des entre-tombes

En 2018, dans un premier temps, les travaux se sont concentrés sur les allées, avec le nivellement et l’engazonnement de 385 m². La pente des allées est aménagée pour limiter la vitesse des eaux de ruissellement. Des dalles engazonnées sont mises en place à l’entrée, afin que le gazon supporte mieux le tassement par les véhicules et les effets du ruissellement.

Des bastaings en bois sont posés le long des inter-tombes et massifs pour délimiter les zones aux abords des tombes, et les allées principales enherbées.

200 m² de sedum sont installés entre les tombes sur les « zones test », repérées lors de l’état des lieux.

En 2019, intervient une deuxième phase de travaux. Les essais de plantations de sedums sont concluants, et la végétalisation des entre-tombes à l’aide de sedums se poursuit.

Pour ces travaux, la commune sollicite des financements du Département, mais aussi de l’Etat ( DETR ), de la Région Ile-de-France, et de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie.

Pendant ces travaux, la commune communique auprès des habitants, notamment par la mise en place de panneaux explicatifs, fournis par le Département lors de la remise du Trophée ZÉRO PHYT’Eau à la commune.

M. Dubois, 1er adjoint au maire, partage l’expérience de la commune lors de la remise des Trophées ZÉRO PHYT’Eau 2019. Retrouvez son intervention ici.

Crédit photo : Quentin Vatrinet/CD77/SEPoMA

2020, point d’avancement, poursuite de la végétalisation

Un nouveau point d’avancement est fait avec les services du Département. Le gazon et les sedums se sont dans l’ensemble bien implantés. Les problèmes de ravinement liés au ruissellement des eaux pluviales sont en grande partie résolus. L’objectif est maintenant de végétaliser les carrés de tombes restants.

Il est également envisagé de réaménager une allée, dont la forte pente cause encore des problèmes de ravinement et de mauvaise implantation du gazon.

Les travaux réalisés permettent un entretien plus aisé du cimetière et un aspect visuel plus satisfaisant.

Crédit photo : Stéphanie Hamon/SEPoMA/CD77

Conclusion

Les aménagements réalisés au cimetière ont facilité son entretien. En réalisant les travaux de façon progressive, la commune a pu tester les différents types d’aménagements et s’assurer de leur adéquation à ses besoins avant de les étendre à l’ensemble du cimetière. Cela a permis aussi d’ajuster la démarche au fur et à mesure des besoins.