Retour sur les rencontres techniques départementales assainissement du 19 et 28 novembre 2018

Les rencontres des 19 et 28 novembre 2018 ont rassemblé 178 participants. Retour sur ces journées et les différents diaporamas des intervenants.

Retour sur les rencontres techniques départementales assainissement du 19 et 28 novembre 2018

Crédit photo : Gauche : matinée du 19 novembre à Esbly (espace Jean-Jacques Litzler) - Droite : matinée du 28 novembre à Cannes-Ecluse (salle polyvalente rue des Ecoles) Photos prises par le SATESE

Crédit photo : Yves Jaunaux pour l'ouverture de la matinée à Cannes Ecluses le 28 novembre. Photo prises par le SATESE.

L'ouverture des matinées a été effectuée par le Vice-président du Conseil départemental en charge de l’environnement et du cadre de vie M. Yves Jaunaux.

 

Crédit photo : Les intervenants

Parmi le public, sur les deux matinées, plus de la moitié des participants était des collectivités, l’objectif de sensibilisation des élus à la thématique a donc été atteint. Avec la création récente du GIP : ID77, ce type d’évènement illustre la capacité d’appui que le Département peut mettre à disposition des collectivités en matière ingénierie.

Crédit photo : Répartition des participants

Dans le cadre du Plan départemental de l’eau n°3 ( PDE 3) : 2017-2021 et notamment de l’axe 3 dont l’un des volets vise à réduire les pollutions des collectivités en lien avec l’assainissement. Les rencontres techniques départementales organisées depuis 2011 sont un excellent moyen pour informer, sensibiliser les acteurs d’une thématique et les fédérer vers des objectifs communs.

Aujourd’hui au-delà d’un descriptif précis du patrimoine, élément indispensable pour une bonne exploitation, la règlementation (arrêté ministériel du 21 juillet 2015) impose une surveillance et une maîtrise du comportement des réseaux d’assainissement collectif. Ceci est plus particulièrement prégnant par temps de pluie afin de minimiser les déversements d’eaux usées non traitées vers les milieux naturels et ainsi préserver la qualité des cours d’eau et les différents usages associés.

Par ailleurs, pour les systèmes de collecte des plus grosses agglomérations, une évolution vers des réseaux dits « intelligents » avec la mise en place d’un diagnostic permanent permettant une action en temps réel et un reporting exhaustif des données permettant d’établir des plans d’actions deviendra obligatoire à compter de 2021.

Crédit photo : Parmi les interventions : A gauche, Mme FARAGONI (SUEZ Eau France) – A droite, M. PLACET (Véolia Eau) Photos prises par le SATESE

Au travers de ces matinées, la surveillance des réseaux d’assainissement a donc été abordée sous ces différents angles avec des retours d’expérience concrets afin de donner un panorama global de la situation actuelle avec :

  • Un zoom sur la règlementation
  • Un état des lieux de l’équipement des réseaux à l’échelle départementale
  • Les technologies possibles en matière d’équipement et les coûts associés
  • Le recours à la modélisation 3D pour les ouvrages complexes
  • La mise en place de diagnostic permanent avec des retours d’expérience
  • Les aides financières et techniques