Le feutre est une couche de matière organique composée de tiges et de feuilles mortes ainsi que d’un entrelacs de racines, qui se forme entre la pelouse et le sol. Si la couche de feutre devient trop épaisse (au-delà de 2,5 cm), elle gêne l’infiltration de l’eau dans le sol, favorise un enracinement superficiel, augmente le risque de maladies et la sensibilité à la chaleur, au froid et à la sécheresse.