Zéro phyto dans les cimetières : l'expérience de Pontault-Combault

Le 16 novembre 2021, une demi-journée technique sur la gestion « zéro phyto » (sans produit phytosanitaire) des cimetières a été organisée par le Syndicat Marne Vive, dans le cadre du SAGE Marne Confluence, au cimetière de Pontault-Combault. La commune de Pontault-Combault, l’association AQUI’Brie, et le Département de Seine-et-Marne y ont également contribué. Retour sur les actions réalisées par la commune.

Zéro phyto dans les cimetières : l'expérience de Pontault-Combault

Présentations et échanges

17 personnes ont participé à cette demi-journée technique. Elles représentaient 11 communes.

Les échanges ont eu lieu directement sur place, au cimetière, où les participants se sont vus remettre chacun une pochette avec la documentation liée à la rencontre (supports des présentations, fiches techniques, etc.).

Les participants ont pu bénéficier de plusieurs interventions, expliquant les aides (techniques et financières), dont les communes peuvent bénéficier pour ce type de projet, puis d’un retour d’expérience sur les aménagements réalisés au cimetière de Pontault-Combault :

  • Historique de gestion du cimetière, volonté de transition au « zéro phyto », par Dominique BECQUART (adjoint au maire chargé du patrimoine commun), Alex BOUTON (directeur des espaces publics), et Marc BOISARD (directeur adjoint des espaces verts à la Ville de Pontault-Combault) ;
  • Présentation du contexte de la visite, des missions du Syndicat Marne Vive et des financements de la Région, de la Métropole du Grand Paris, ainsi que de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, par Charlotte MORIN (animatrice du Contrat Eau et Climat Marne Confluence 2018-2023  au Syndicat Marne Vive) ;
  • Présentation de l’accompagnement proposé aux communes et des financements du Département de Seine-et-Marne, par Stéphanie HAMON (chargée de mission actions préventives au Département) ;
  • Présentation technique du cimetière, par Marc BOISARD (Ville de Pontault-Combault) et Anne-Elisabeth GAUVIN (animatrice zones non agricoles à l'association AQUI’Brie).

Visite du cimetière : des actions respectueuses de l'environnement

Crédit photo : CD77/SEPoMA/Stéphanie HAMON - Démonstration de matériel

A la suite des présentations, les participants ont suivi une visite commentée des travaux réalisés au cimetière de Pontault-Combault. Les agents de la commune ont aussi fait la démonstration d’un outil alternatif au désherbage chimique acquis par la commune : une débroussailleuse à lames réciproques à batterie, qui évite les projections de cailloux et permet le passage à proximité d’obstacles, tels que les tombes ou les murs, sans les abîmer. Le système à batterie permet également un travail silencieux et sans émission de gaz à effet de serre.

Crédit photo : CD77/SEPoMA/Stéphanie HAMON

En 2020, les allées principales du cimetière ont été bétonnées pour faciliter l’accès des véhicules, avec une bande centrale enherbée.

L’importance de la gestion des bordures entre les allées et les tombes, ainsi que la stabilisation de la zone enherbée centrale par un mélange terre-pierres, ont été soulignées.

Cet aménagement a suscité des échanges et réflexions sur la mise en place de solutions permettant un entretien non chimique tout en limitant l’imperméabilisation.

Crédit photo : CD77/SEPoMA/Stéphanie HAMON - Allée secondaire enherbée

Par ailleurs, les allées secondaires ont été enherbées par une technique d’hydromulching : les graines de gazon, associées à un substrat (mulch) et à un fixateur, sont projetées sur le sol, après que les gravillons ont été retirés. Cela permet une intervention plus courte et une installation plus rapide du gazon.

La végétalisation des allées a bénéficié d’une subvention du Département.

Dans un premier temps, des difficultés ont été rencontrées sur certaines zones, notamment à l’ombre, en raison de la rémanence de certains désherbants. Cependant, la végétation a gagné le dessus et donne maintenant des résultats satisfaisants.

Les travaux ont été accompagnés par une communication claire vers les habitants, par le biais de panneaux explicatifs à l’entrée du cimetière mentionnant un contact à la mairie pour de plus amples informations.

Pour éviter que les pratiques des particuliers ne nuisent à la végétation mise en place, l’usage de produits chimiques pour l’entretien des concessions a été interdit.

L’objectif de la commune est maintenant de poursuivre les aménagements du cimetière dans les quelques espaces non encore aménagés, et de végétaliser les deux autres cimetières de la ville.