Gestion des eaux pluviales

La Seine-et-Marne est assez paradoxalement une région où le cumul pluviométrique annuel est relativement faible, avec un cumul moyen annuel de l'ordre de 650 mm. Cependant avec les récentes intempéries et les évènements pluvieux extrêmes rencontrés ces dernières années, la problématique de gestion des eaux pluviales est plus présente que jamais.

Gestion des eaux pluviales

Ces eaux, qui constituent la partie des pluies qui atteint les nappes et le milieu naturel après avoir « lessivé » les sols et surfaces construites des zones urbanisées, créent de potentielles pollutions dans la ressource en eau. Elles peuvent aussi créer des inondations de zones urbanisées lors de phénomènes pluvieux importants. Cependant, il n’est pas évident de les collecter et de les traiter avec les systèmes d’assainissement collectif, surtout lors d’évènements très pluvieux, puisque ces systèmes ne peuvent être dimensionnés pour toutes les pluies.

La gestion des eaux pluviales s'attèle donc aujourd’hui à la limitation du risque d’inondation des centres urbains, mais aussi à la diminution de ces flux de polluants.

Au vue de cette problématique grandissante en France et en Seine-et-Marne, le Département et ses partenaires ont aussi intégré, dans le cadre du Plan Départemental de l’Eau 2012-2016, un volet Eaux pluviales au Schéma Départemental d’ Assainissement , afin de mieux suivre et aider les collectivités sur cette problématique.


 Vous trouverez dans les blocs plus hauts des informations complètes sur la gestion des eaux pluviales :

  • Les eaux pluviales : définition et problématiques ?
  • Quelles sont les pollutions et leurs origines ?
  • Quels traitements peuvent être effectués ?
  • La gestion intégrée : une alternative au  « tout tuyau »
  • En quoi consiste le SDASS eaux pluviales mis en place sur le territoire de la Seine-et-Marne ?