Fonctionnement de la distribution

-

Fonctionnement de la distribution

Comment distribue-t-on l'eau potable aux abonnés ?

Depuis son captage dans le milieu naturel jusqu’au robinet de l’abonné, l’eau emprunte de nombreuses infrastructures :

  • forage, où l'eau est captée et pompée vers l'usine de traitement
  • l'usine de traitement, où est traitée l'eau afin qu'elle soit conforme aux normes de potabilité,
  • le réservoir, où l'eau traitée est finalement stockée avant distribution aux consommateurs,
  • mais aussi des systèmes de robinetterie, des équipements annexes (réducteurs de pression, ventouse,...) et divers branchements.

Le lien entre toutes ces infrastructures est permis par un réseau souterrain de canalisations, variable dans sa nature des matériaux (fonte, PVC, polyéthylène, acier, béton) et son diamètre (de 2 cm pour les branchements, à plus de 50 cm pour les canalisations d’interconnexion en Seine-et-Marne) : on parle ainsi du réseau d’eau potable.

Crédit photo : Schéma d’un parcours typique de l’eau de la ressource jusqu’à l’usager

La distribution de l'eau potable en Seine-et-Marne en chiffres

La Seine-et-Marne compte environ 250 captages actifs pour l'alimentation en eau potable et 3 usines de traitement des eaux de rivières.

Environ de 90 millions de m3 d’eau destinés à la consommation domestique des Seine-et-Marnais sont pompés chaque années dans les nappes phréatiques et cours d’eau du département.

Plus de 500 réservoirs, pour un stockage total avoisinant les 320 000 m3, sont répartis sur tout le territoire.

L'eau est acheminés plus de 10 000 km de réseau d’eau potable pour alimenter les 507 communes de Seine-et-Marne qui comptent un peu plus de 430 000 abonnés soit environ 3 habitants par abonné.