Dispositifs et ressources pédagogiques à l'attention des scolaires

Voici quelques exemples de dispositifs pédagogiques qui peuvent être mis en place pour sensibiliser les élèves à la préservation de la ressource en eau et/ou au jardinage au naturel.
En complément, vous trouverez sur les autres pages de la rubrique « Education et sensibilisation » des exemples de sorties, d’animations en Seine-et-Marne, ainsi que de nombreux supports à votre disposition (voir dans le bloc ci-contre).

Dispositifs et ressources pédagogiques à l'attention des scolaires

La classe d’eau

Crédit photo : CD77 - Animation à destination des collégiens, 2017

Une classe d’eau est un projet pédagogique sur le thème de l’eau. C’est un modèle éducatif créé en 1978, qui peut être adapté à tous les niveaux scolaires, de la maternelle à l’université, dans l’enseignement agricole, voire pour la formation des adultes. Ce type de projet peut faire l’objet de financements de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie. De nombreuses ressources en ligne ainsi que des partenaires peuvent vous aider au montage d’un tel projet.

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur la page « Classes d’eau » de ce site.

La création d’un jardin pédagogique

Un jardin peut être un support pédagogique passionnant pour les élèves, tant pour les enseignements disciplinaires (sciences, mais aussi littérature, arts…) que pour l’éducation au Développement Durable. Il constitue notamment une bonne occasion d’aborder les thèmes de la gestion de la ressource en eau (économie d’eau lors de l’arrosage, réduction de la pollution de l’eau en n’ayant pas recours aux engrais et pesticides…). Le jardin pédagogique peut aussi intervenir dans des dispositifs tels que l’accompagnement éducatif, l’accompagnement personnalisé, les ateliers scientifiques et techniques, la découverte des métiers… Enfin, les projets autour du jardin ouvrent l’école sur des partenariats avec les collectivités, les associations, les organismes de recherche... 

Le dispositif « Les jardins de Créteil »
Les jardins de Créteil

Il s’agit d’un projet de l’académie de Créteil pour soutenir, valoriser, et mutualiser les actions engagées dans les établissements scolaires autour des jardins ou mares pédagogiques. Son objectif est d’accompagner ces projets en favorisant les échanges entre établissements, et d’apporter des ressources techniques et pédagogiques pour leur réussite.

Pour aller plus loin

Découvrez des conseils de jardinage au naturel dans la rubrique « Eco-gestes et jardinage au naturel » de ce site et dans le guide des éco gestes au jardin.

Le dispositif Collège Nature

Crédit photo : Département de Seine-et-Marne – Melun, Collège Nature, juin 2018

« Collège Nature » est un dispositif qui a pour objectif de faire découvrir les espaces naturels sensibles du Département de Seine-et-Marne aux collégiens et d'amener les élèves à réfléchir sur l’impact des comportements de l’homme sur son environnement. Pour ce faire, des associations naturalistes locales réalisent des animations auprès des collégiens. Différents thèmes sont proposés notamment autour de la ressource en eau et du jardinage au naturel.

En fin d’année scolaire, le concours « Collège Nature » réunit à l’hôtel du Département les collèges qui ont participé au dispositif, et qui se sont investis pour la biodiversité dans leur établissement. Trois trophées sont décernés chaque année aux projets les plus innovants. 

Le Département participe financièrement aux dépenses correspondantes (interventions des structures animatrices, transport entre l'établissement scolaire et l'espace naturel...). 

Pour candidater ou obtenir plus de renseignements, télécharger le formulaire de candidature et/ou contacter le Service « site et réseaux naturels » (SIREN) du Département :

 

Les protocoles de sciences participatives

Crédit photo : Karine Cordier – Mésange charbonnière se nourrissant sur une mangeoire

Les sciences participatives proposent des protocoles, qui permettent à chacun d’observer, de connaitre, d’apprendre, et donc de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Les protocoles sont basés sur la reconnaissance de la biodiversité ordinaire (par exemple le protocole « escargot des jardins »). Une fois le protocole suivi, chacun peut transmettre les données relevant de ses propres observations aux scientifiques, afin d’alimenter des bases de données.

Exemples de protocoles